Bibliographie des oeuvres de Henri Meschonnic

Nous proposons ci-dessous une bibliographie par genres (Poésie, traductions et essais), puis une bibliographie chronologique des principaux ouvrages. Suivra prochainement une bibliographie intégrale des articles et ouvrages de Henri Meschonnic incluant les traductions en langues étrangères. Une bibliographie avec les sommaires des livres est publiée dans ce billet : http://mescho.hypotheses.org/31

Bibliographie courte par genres :

Poésie :
Dédicaces proverbes, Gallimard, 1972 ; prix Max Jacob, 1972.
Dans nos recommencements, Gallimard, 1976.
Légendaire chaque jour, Gallimard, 1979.
Voyageurs de la voix, Verdier, 1985 ; prix Mallarmé, 1986 ; L’improviste, 2005.
Nous le passage, Verdier, 1990.
Combien de noms, L’improviste, 1999.
Maintenant (avec des lavis de Catherine Zask), Les petits classiques du grand pirate, 2000.
Je n’ai pas tout entendu, Dumerchez, 2000.
Puisque je suis ce buisson, Arfuyen, 2001.
Infiniment à venir, Dumerchez, 2004.
Tout entier visage, Arfuyen, 2005.
Et la terre coule , Arfuyen, 2006, prix Nathan Katz, 2006.
La vie je cours (avec des peintures de Serge Plagnol), Cannes, Tipaza, 2008.
Parole rencontre (avec des lavis de Catherine Zask), L’Atelier du grand tétras, 2008.
De monde en monde, Arfuyen, 2009.
Demain dessus demain dessous, Arfuyen, 2010.

L’Obscur travaille, Arfuyen,  2012.

 

Traductions :
Les Cinq Rouleaux (Le chant des chants, Ruth, Comme ou Les Lamentations, Paroles du Sage, Esther), Gallimard, 1970.
La structure du texte artistique, de Iouri Lotman, direction de la traduction collective, Gallimard, 1973.
Jona et le signifiant errant, Gallimard, 1981.
Gloires, traduction des psaumes, Desclée de Brouwer, 2001.
Au commencement, traduction de la Genèse, Desclée de Brouwer, 2002.
Les Noms, traduction de l’Exode, Desclée de Brouwer, 2003.
Et il a appelé, traduction du Lévitique, Desclée de Brouwer, 2003.
Dans le désert, traduction du livre des Nombres, Desclée de Brouwer, 2008.

Essais :
Dictionnaire du français contemporain, (collaboration), Larousse, 1967.
Pour la poétique, Gallimard, 1970.
Pour la poétique II, Épistémologie de l’écriture, Poétique de la traduction, Gallimard, 1973.
Pour la poétique III, Une parole écriture, Gallimard, 1973.
Le signe et le poème, Gallimard, 1975.
Écrire Hugo, Pour la poétique IV (2 vol.), Gallimard, 1977.
Poésie sans réponse, Pour la poétique V, Gallimard, 1978.
Critique du rythme, Anthropologie historique du langage, Verdier, 1982 ; poche-Verdier, 2009.
« La nature dans la voix », introduction au Dictionnaire des Onomatopées de Charles Nodier,
Trans-Europ-Repress, 1985.
Critique de la théorie critique, Langage et Histoire, séminaire, direction et participation, Presses Universitaires de Vincennes, 1985.
Les états de la poétique, P.U.F, 1985.
Écrits sur le livre, « Mallarmé au-delà du silence », introduction à Mallarmé, choix de textes, éd. de l’Éclat, 1986.
Modernité modernité, Verdier, 1988; folio-essais Gallimard, 1994.
Le langage Heidegger, P.U.F, 1990.
La rime et la vie, Verdier, 1990 ; folio-essais, Gallimard, 2006.
Des mots et des mondes, Hatier, 1991.
Le langage comme défi, séminaire, direction et participation, Presses universitaires de
Vincennes, 1992.
La pensée dans la langue, Humboldt et après, séminaire, direction et participation, Presses
Universitaires de Vincennes, 1995.
Politique du rythme, politique du sujet, Verdier, 1995.
Histoire et grammaire du sens, co-direction avec Sylvain Auroux et Simone Delesalle, et
participation, Armand Colin, 1996.
De la langue française, essai sur une clarté obscure, Hachette-Littératures 1997 ; Pluriel, 2001.
Traité du rythme, des vers et des proses (avec Gérard Dessons), Dunod, 1998.
Poétique du traduire, Verdier, 1999.
Et le génie des langues ?, séminaire, direction et participation, Presses Universitaires de
Vincennes, 2000.
Crisis del Signo/Crise du signe, éd. bilingue, Comisión Permanente de la Feria del Libro,
Santo Domingo, República Dominicana, 2000.
Le rythme et la lumière avec Pierre Soulages, Odile Jacob, 2000.
L’utopie du Juif, Desclée de Brouwer, 2001.
Célébration de la poésie, Verdier, 2001 ; poche/Verdier, 2006.
Hugo, la poésie contre le maintien de l’ordre, Maisonneuve et Larose, 2002.
Spinoza poème de la pensée, Maisonneuve et Larose, 2002.
Un coup de Bible dans la philosophie, Bayard, 2004.
Vivre poème, Dumerchez, 2005.
Le nom de notre ignorance, la dame d’Auxerre, Éditions Laurence Teper, 2006.
Il ritmo come poetica, conversazioni con Giuditta Isotti Rosowski, Bulzoni editore, Roma, 2006.
Heidegger ou le national-essentialisme, Éditions Laurence Teper, 2007.
Éthique et politique du traduire, Verdier, 2008.
Dans le bois de la langue, Laurence Teper, 2008.
Pour sortir du post-moderne, Klincksieck, 2009.

Langage Histoire une même théorie, Verdier, 2012.

Bibliographie chronologique :

1967 : Dictionnaire du français contemporain, en collaboration, Larousse.
1970 : Pour la Poétique I, essai, Gallimard, 180 p.
1970 : Les Cinq Rouleaux : Le Chant des chants, Ruth, Comme ou les Lamentations, Parole du Sage, Esther, traduit de l’hébreu, Gallimard, 240 p.
1972 : Dédicaces proverbes, poèmes, Gallimard, 124 p. [Prix Max-Jacob]
1973 : Pour la Poétique II, Épistémologie de l’écriture, poétique de la traduction, Gallimard, 458 p.
1973 : Pour la Poétique III, Une parole écriture, Gallimard, 342 p.
1975 : Le Signe et le poème, essai, Gallimard, 548 p.
1976 : Dans nos recommencements, poèmes, Gallimard, 86 p.
1977 : Pour la Poétique IV, Écrire Hugo (tome 1), Gallimard, 306 p.
1977 : Pour la Poétique IV, Écrire Hugo (tome 2), Gallimard, 218 p.
1978 : Pour la Poétique V, Poésie sans réponse, Gallimard, 442 p.
1979 : Légendaire chaque jour, poèmes, Gallimard, 86 p.
1981 : Jona et le signifiant errant, Gallimard, 136 p.
1982 : Critique du rythme, Anthropologie historique du langage, Verdier, 730 p. [réédition en 1990 puis repris en poche Verdier/poche, 2009]
1984 : «La nature dans la voix », introduction à Charles Nodier, Dictionnaire des onomatopées, Trans-Europ-Repress.
1985 : Voyageurs de la voix, poèmes, Verdier, 88 p. [Prix Mallarmé, 1986]
1985 : « Présentation », « Critique de la théorie critique» et « Le langage chez Habermas, ou Critique, encore un effort », dans Critique de la théorie critique, Langage et histoire, dir. du séminaire de poétique autour de l’École de Francfort, Presses Universitaires de Vincennes, 204 p.
1985 : « Mallarmé au-delà du silence» dans Stéphane Mallarmé, Écrits sur le livre (choix de textes), éditions de l’éclat (p. 11-62)
1985 : Les États de la Poétique, PUF, 284 p.
1986 : Jamais et un jour, Éditions Dominique Bedou, 48 p.
1988 : Modernité Modernité, Verdier [repris en poche chez Gallimard, « folio-essais », 1993, 316 p.]
1989 : La Rime et la vie, Verdier, 366 p. [repris en poche chez Gallimard, « folio essais », 2006, 496 p.]
1990 : Nous le passage, Verdier, 96 p. [Artalect, édition sonore (cassette audio)]
1990 : Le Langage Heidegger, PUF, 398 p. (indisponible)
1991 : Des Mots et des mondes, Dictionnaires, encyclopédies, grammaires, nomenclatures, Hatier, 312 p.
1995 : Politique du rythme, politique du sujet, Verdier, 620 p.
1995 : « Introduction » et « Penser Humboldt aujourd’hui » dans La Pensée dans la langue, Humboldt et après (ouvrage collectif dirigé par Henri Meschonnic), Presses universitaires de Vincennes, pp. 5-50.
1996 : « Avant-propos » (co-direction d’un ouvrage collectif avec Sylvain Auroux et Simone Delesalle) et « Prosodie, poème du poème », dans Histoire et grammaire du sensHommage à Jean-Claude Chevalier, Armand Colin, p. 7-10 et p. 222-252.
1997 : De la Langue française, Essai sur une clarté obscure, Hachette, 356 p., [repris avec des corrections et quelques modifications dans la collection de poche « Pluriel », Hachette, 2001, 478 p.]
1998 : Traité du rythme, Des vers et des proses, Dunod (en collaboration avec Gérard Dessons), 242 p.
1999 : Poétique du traduire, Verdier, 474 p.
1999 : Combien de noms, poèmes, L’Improviste, 96 p.
2000 : Maintenant (accomapgnement graphique de Catherine Zask), Les petits classiques du grand pirate, n.p.
2000 : Crisis del signo, política del ritmo y teoría del languajeCrise du signe, politique du rythme et théorie du langage, (édition bilingue avec une traduction en espagnol par Guillermo Piña-Contreras) Ediciones Ferilibro (Saint-Domingue), 104 p.
2000 : Je n’ai pas tout entendu, poèmes, Dumerchez, 128 p.
2000 : « Et le génie des langues ? » (Présentation) et « Poétique de la pensée : le latin de Spinoza » dans Et le génie des langues ? (ouvrage collectif dirigé par Henri Meschonnic), Presses universitaires de Vincennes, pp. 5-15 et pp. 103-148.
2000 : Le Rythme et la lumière – avec Pierre Soulages, Odile Jacob, 230 p.
2001: L’Utopie du Juif, Desclée de Brouwer, 428 p.
2001: Gloires, traduction des psaumes, Desclée de Brouwer, 556 p.
2001 : Puisque je suis ce buisson, poèmes, Arfuyen, 98 p.
2001 : Célébration de la poésie, Verdier, 320 p. [repris chez Verdier/poche, 2006]
2001 : « Hugo continuant la Bible » dans Victor Hugo et la Bible (avec Manoko Ôno), dans Victor Hugo et l’Orient, 7 (éd. sous la dir. de Franck Laurent), Maisonneuve et Larose, p. 7-25.
2002 : Hugo, la poésie contre le maintien de l’ordre, Maisonneuve et Larose, 256 p.
2002 : Spinoza poème de la pensée, Maisonneuve et Larose, 312 p.
2002 : Au Commencement, traduction de la Genèse, Desclée de Brouwer, 376 p.
2002 : (avec Shiguehiko Hasumi) « La modernité après le post-moderne » et « Le rôle de la théorie du langage pour une poétique et une politique de la relation entre la France et le Japon » dans La Modernité après le post modernisme, Maisonnneuve & Larose, p. 11-12 et p. 165-188.
2003 : Les Noms, traduction de l’Exode, Desclée de Brouwer, 360 p.
2004 : Infiniment à venir, Dumerchez, 54 p.
2004 : Un Coup de Bible dans la philosophie, Bayard, 304 p.
2005 : Et il a appelé, traduction du Lévitique, Desclée de Brouwer, 224 p.
2005 : Tout entier visage, Arfuyen, 108 p.
2006 : Vivre poème, Dumerchez, 40 p.
2006 : Le Nom de notre ignorance, la Dame d’Auxerre, Editions Laurence Teper, 96 p.
2006 : Et la terre coule, Arfuyen, 108 p. [Prix de la littérature francophone Jean Arp]
2006 : Il Ritmo come poetica Conversazioni con Giuditta Isotti Rosowsky, Bulzoni editore, 160 p.
2007 : Heidegger ou le national-essentialisme, éditions Laurence Teper, 200 p.
2008 : Dans le Désert, traduction du livre des Nombres, Desclée de Brouwer, 292 p.
2008 : La Vie je cours, avec 5 reproducitons de peintures de Serge Plagnol, Tipaza, 16 p.
2008 : Dans le bois de la langue, éditions Laurence Teper, 550 p.
2008 : Parole rencontre (avec six dessins de Catherine Zask), L’Atelier du grand tétras, 80 p.
2009 : Pour sortir du post-moderne, Klincksieck, 184 p.
2010 : Demain dessus demain dessous, Arfuyen, 102 p.
2012 : L’Obscur travaille, Arfuyen,  98 p.
2012 : Langage Histoire une même théorie, Verdier, 750 p.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Actualités et recherches : relations et résonances