Archives de catégorie : Les articles d’Henri Meschonnic

Ingeborg Bachman lue par Henri Meschonnic

Viennent de paraître, sous le très beau titre Toute personne qui tombe a des ailes, les poèmes (1942-1967) d’Ingeborg Bachman (1926-2003), traduits par Françoise Rétif en Poésie/Gallimard. Il faut alors signaler le beau numéro de la revue Europe paru en août-septembre 2003 qui était consacré à la poète de langue allemande née en Autriche et décédée à Rome (on peut lire la présentation de ce numéro ici : http://www.europe-revue.net/pages/recherche-par-titres/parutions-2003/bachmann-r.pdf). Dans ce numéro dirigée par Françoise Rétif, on pouvait lire la contribution au dossier de Henri Meschonnic. Un « avec Ingeborg Bachman » qui est aussi une reprise de pensée au plus près de ce que le poème engage : une poétique. Et au plus près de quelques textes que Meschonnic traduit de l’allemand. Etonnant d’arriver à écrire ceci : « Le poème, chez elle, écrit sa fin ». Meschonnic le fait non par savoir biographique mais par la poétique : toute la différence entre la critique et la surdité même esthète ou à la mode…

$_57

HM Bachman1

HM Bachman 2

HM Bachman 3

HM Bachman 5

HM Bachman6

HM Bachman7

Bachman par HM notes