Tous les articles par Rafael Mendes

Haroldo de Campos, Henri Meschonnic : deux poétiques de la traduction en convergence

Le 12 février 1984, le poète, traducteur et essayiste brésilien Haroldo de Campos publie l’article « A gesta da origem » dans le journal Folha de São Paulo qui présente sa première traduction d’un extrait biblique. Cette traduction des premiers versets de la Genèse est accompagnée d’un essai théorique introduisant la pratique-théorique de la traduction chez Campos et expliquant les raisons qui l’ont mené à la réalisation de ce travail. Le motif principal nous est présenté par la lecture des traductions bibliques et des essais du traducteur, théoricien et poète français Henri Meschonnic. C’est ici la première fois dans son œuvre que Haroldo de Campos cite ce dernier.

Continuer la lecture de Haroldo de Campos, Henri Meschonnic : deux poétiques de la traduction en convergence

Thinking Language and Translation with Henri Meschonnic (respondant commentary)

(Participation au colloque « Thinking Language with Henri Meschonnic » à l’Université Queen Mary University à Londres, le 22 septembre 2017, comme modérateur lors de la table ronde sur Meschonnic et la traduction. Participants : Professeur John E. Joseph de l’Université d’Edimbourg (communication : « Language-Body Continuity in the Linguistics-Semiology-Poetics-Traductology of Henri Meschonnic »), et Professeur Clive Scott (émérite) de l’Université d’ East Anglia (« Translating Rhythm into the Rhythm of Translation »)

Continuer la lecture de Thinking Language and Translation with Henri Meschonnic (respondant commentary)

Lecture, sujet et individuation : commentaire sur Marielle Macé

Pascal Michon écrit dans sa recension du livre Façons de lire, manières d’être (2011), de Marielle Macé : « Meschonnic reste dans ses Enfers ».  L’affirmation est à la suite d’une analyse des différents problèmes de mise en question et en relation des propos étudiés par Macé dans son oeuvre, toujours liés à la notion de rythme qui apparaît assez souvent. Michon affirme aussi que Benveniste est cité en passant et, comme on l’a déjà dit, Meschonnic n’a pas de place dans son livre, même s’ils étaient des penseurs très importants concernant le sujet traité.

Continuer la lecture de Lecture, sujet et individuation : commentaire sur Marielle Macé

De Sprache à l’effacement de la Rede dans Le Langage Heidegger de Henri Meschonnic

Le Langage HeideggerJe développerai ma réflexion sur les notions de Sprache et Rede dans le livre Le Langage Heidegger[1], de Henri Meschonnic. Le chapitre « La langue qui parle »[2] sera central dans cette étude, compte tenu de la fine analyse faite par Meschonnic sur la question de la langue (Sprache) et les démarches qui y sont impliquées à travers un langage et un effet Heidegger. Je commencerai donc par situer l’importance de la notion de sens et comment elle y apparaît. Cela m’entraînera aussi à me pencher sur les notions de forme et sens à l’aide de l’article d’Émile Benveniste, « La forme et le sens dans le langage[3] », issu d’une conférence faite à Génève, en 1966, dans un congrès de la Société de Philosophie de langue française.

Continuer la lecture de De Sprache à l’effacement de la Rede dans Le Langage Heidegger de Henri Meschonnic